Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

logo article ou rubrique
Donner vie à des figures d’enfants du XIX siècle
Article mis en ligne le 10 juin 2014

par Christiane Chyderiotis, Patricia Bonnard

Le projet « Le Labeur et la peine » était un projet de classe PAC inter-disciplinaire (Lettres, Anglais, Histoire-Géographie, Documentation) visant à faire découvrir la condition de l’enfant au XIXème siècle, en France et en Angleterre, et ainsi d’ouvrir les élèves de 4ème à une époque, à des auteurs, français et anglais et aux bouleversements de la société liés à l’industrialisation. Dans ce cadre, une expérience d’écriture et de mise en voix à l’aide de tablettes (iPads mini) a été mise en œuvre.

 Objectifs pédagogiques et compétences visées :

  • Découvrir des figures d’enfants du XIXème siècle appartenant à divers milieux.
  • Découvrir un roman du XIXème siècle à travers ses personnages d’enfants, Les Misérables de V. Hugo.
  • Reformuler des énoncés et rédiger une synthèse.
  • S’exprimer de façon audible et compréhensible, dans un niveau de langue approprié.

  Outils numériques mobilisés

  • Ipads mini (dotation du Conseil Général du Rhône)
  • Blog dans l’ENT du Rhône,laclasse.com
  •  

 Descriptif sommaire

Les élèves travaillent en groupe de 3-4 sur un corpus de textes extraits des Misérables et mettant en scène des enfants.

  Descriptif détaillé

  • Distribution d’un corpus extrait des Misérables de V. Hugo, chaque groupe ayant un personnage à analyser
    • Livre premier – Paris étudié dans son atome – Chapitre XIII – Le petit Gavroche (Gavroche)
    • Livre deuxième – La chute – Chapitre XIII – Petit-Gervais
    • Livre troisième – Accomplissement de la promesse faite à la morte – Chapitre V – La petite toute seule (Cosette)
    • Livre troisième – Accomplissement de la promesse faite à la morte – Chapitre VIII – Désagrément de recevoir chez soi un pauvre qui est peut-être un riche (Cosette)
    • Livre quatrième – Confier, c’est quelquefois livrer – Chapitre III – L’Alouette (les sœurs Thénardier)
    • Livre sixième – Le petit Gavroche – Chapitre I – Méchante espièglerie du vent (les frères Thénardier)
    • Livre sixième – Le petit Gavroche – Chapitre II – Où le petit Gavroche tire parti de Napoléon le Grand (Gavroche) (les frères Thénardier)
  • Lecture silencieuse du chapitre et élaboration commune d’une carte mentale synthétisant les informations suivantes :
    • Etat-civil de l’enfant
    • Famille
    • Éléments de description physique et vestimentaire
    • Traits de caractère
    • Condition sociale

  • Après avoir reçu les consignes de Victor Hugo en personne, les élèves rédigent par groupe un texte de présentation de chaque enfant à l’aide des informations récoltées et commençant par «  Je m’appelle… »
  • A l’aide de l’application Morfo, les élèves conçoivent une figure d’enfant (le professeur propose une dizaine de photos d’époque), puis animent cette figure en lui faisant dire le texte rédigé.

    Voici également les personnages de :

 Limites et perspectives

  • Les élèves ont apprécié la nouveauté de l’outil : utiliser de « vrais » iPads, la prise en main rapide et la possibilité de recommencer les enregistrements.
  • Les enseignants (ce travail a été mené en collaboration avec le professeur-documentaliste) ont constaté davantage d’échange, d’entraide et de mise en commun de pratique lors de ce type d’exercice.
  • Un travail en amont sur l’œuvre intégrale est toutefois nécessaire afin de permettre aux élèves d’avoir les repères et les références nécessaires pour comprendre le roman de Victor Hugo.
  • La quasi-sédentarisation des iPads au CDI, seul lieu à posséder une borne WiFi (celle de la mallette de charge), limite la liberté d’utilisation des appareils.
  • L’application Morfo est devenue payante si l’on souhaite (et c’est tout l’intérêt) exporter les vidéos et nous n’avons pu l’acheter que sur une tablette, qu’il a fallu faire circuler parmi les élèves.

 Annexes