Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

A la manière de "2000 ans d’histoire" : une émission sur le Moyen-Age
Article mis en ligne le 25 octobre 2012

par Corinne Andreoletti

Une séquence menée au deuxième trimestre dans une classe de 5ème.
(Collège Jean Perrin, Lyon)

 Objectifs

Investir les informations collectées sur le moyen-âge dans un projet collectif pour construire une représentation de la
période littéraire et historique.

  • Travailler sur la collecte d’informations et leur tri
  • Construire une émission cohérente
  • Travailler la présentation orale d’informations.

 Dispositif

  • Séquence de second trimestre
  • Classe de 5ème de 26 élèves qui travaillent en binôme sur un thème d’exposé.
  • Durée : 5 à 6 semaines.
  • Matériel pour la partie TUIC : enregistreur numérique de poche (dictaphone)
  • Ressources numériques et outils informatiques mobilisés :
    • Traitement de textes Open Office
    • Enregistreur numérique (dictaphone)
    • Ordinateur portable et vidéoprojecteur (facultatif)
    • Audacity (traitement du son)

 Déroulement de la séquence pédagogique

- Etape 1 : Dominante : histoire littéraire

Travailler le moyen-âge à travers une séquence classique axée sur la recherche d’informations historiques et
culturelles.

- Etape 2 : Dominante : oral

Bâtir une émission, un script complet en intégrant les prises de parole des différents intervenants « spécialistes » d’une
notion médiévale précise.

 Modalités d’évaluation

- Bilan classique des acquis théoriques de la séquence.
- Évaluation des informations collectées et de l’oral.


Description de la séquence de travail

  • La construction de l’émission s’appuie sur une série d’exposés donnés aux élèves, en binômes, et portant sur la
    littérature au moyen-âge (voir annexe 1 : Conducteur). Ces exposés ont été présentés à la fin d’une séquence nommée « Preux
    chevaliers et gentes dames
     » (Manuel Fleurs d’Encre, Hachette – 2010).
  • Les exposés ont été notés à part et il a été demandé aux élèves de les relire pour une certaine date.
  • Un conducteur sommaire a été construit avec les élèves et affiné par le professeur par la suite (annexe 2  : Exposés sur le Moyen-Age).
  • Dans un premier temps, le professeur interroge les élèves comme s’ils étaient spécialistes du point traité dans leur
    exposé et passe avec un enregistreur pour capter leurs réponses. Ceci permet de leur montrer à quoi ressemblera
    l’émission finale, à faire baisser le stress de l’enregistrement, à leur faire préciser les défauts et les qualités du travail.
  • Lors de la séance suivante, on écoute l’émission et on liste les qualités et les défauts : il faut parler fort, éviter les "heu", le vocabulaire familier, les erreurs de langue, etc.
  • Il est alors demandé aux élèves de choisir les questions (entre les deux personnes du binôme) auxquelles il faudra
    répondre durant l’entretien, puis de les rédiger. Un animateur est choisi, sur la base du volontariat.
  • Ensuite, les élèves sont enregistrés une seconde fois avec un élève qui tient donc le rôle de présentateur et médiateur : il
    est équipé d’un conducteur (annexe 2) qui est projeté au tableau à l’aide d’un vidéoprojecteur ; les élèves sont munis de
    leurs réponses rédigées à l’écrit .

 Evaluation

Le travail est évalué comme prestation orale avec des critères définis lors de l’analyse du premier travail
enregistré : qualité de la langue, dynamisme des répliques, justesse et exhaustivité des informations données.

Emission en cours d’enregistrement

 Retour critique sur la séquence

- Qualités de la séquence  :

  • Intérêt des élèves pour ce procédé d’enregistrement : volonté de bien faire, participation active.
  • Retour sur l’essentiel du contenu des exposés ce qui permet de synthétiser les connaissances.
  • Valorisation des acquis car les élèves passent ici pour des « spécialistes » d’un thème.
  • Construction d’une idée plus synthétique de la littérature au moyen-âge dans ses liens avec la réalité.

- Points à améliorer :

  • Manque de naturel des enregistrements
  • Informations très fragmentaires qui sont ainsi données.

- Perspectives

  • Ce travail peut se faire sans préparation des réponses sur feuille pour qu’il soit plus naturel ;
  • on peut aussi travailler l’enregistrement comme une mise en scène ;
    –*on peut aussi choisir le thème des récits de voyage ;
  • on peut associer l’enseignant d’histoire-géographie au travail ;
  • on peut enfin prévoir un questionnaire conçu par les élèves, distribué après l’audition de l’émission par une autre
    classe, par exemple..

 Évaluation des items du socle commun

- Compétence 1 : La maîtrise de la langue française

  • Capacités
    • Lire
      • lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers ;
      • dégager l’idée essentielle d’un texte lu ou entendu ;
      • manifester sa compréhension de textes variés, qu’ils soient documentaires ou littéraires ;
      • comprendre un énoncé, une consigne ;
    • Écrire
      • répondre à une question par une phrase complète ;
      • rédiger un texte bref, cohérent, construit en paragraphes, correctement ponctué, en respectant des consignes imposées
         : récit, description, explication, texte argumentatif, compte rendu, écrits courants (lettres...) ;
      • adapter le propos au destinataire et à l’effet recherché ;
        - ***résumer un texte ;
    • S’exprimer à l’oral
      • prendre la parole en public ;
      • prendre part à un dialogue, un débat : prendre en compte les propos d’autrui, faire valoir son propre point de vue ;
      • rendre compte d’un travail individuel ou collectif (exposés, expériences, démonstrations...) ;
      • reformuler un texte ou des propos lus ou prononcés par un tiers ; adapter sa prise de parole (attitude et niveau de
        langue) à la situation de communication (lieu, destinataire, effet recherché) ;
  • Attitudes  :
    • volonté de justesse dans l’expression écrite et orale,
    • intérêt pour la lecture (des livres, de la presse écrite)
    • ouverture à la communication, au dialogue, au débat.

- Compétence 4 : La maîtrise des TUIC

  • Capacités
    • créer, produire, traiter, exploiter des données ;
    • s’informer, se documenter ;
    • communiquer, échanger.
  • Attitudes
    • attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information disponible ;
    • attitude de responsabilité dans l’utilisation des outils interactifs.