Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

Éloge de la différence et développement durable
Article mis en ligne le 16 mars 2016
dernière modification le 14 mars 2016

par Corinne Andreoletti

Résumé : Travail d’écriture collective et de mise en voix d’un court texte élogieux adressé en voix off à un légume de forme atypique par un groupe d’élèves de 6ème ou à un objet scolaire par une classe de 4ème équipé(e) de tablettes.

 a. Objectifs pédagogiques :

- Travailler le discours élogieux en étude de texte et en écriture (vocabulaire, figures de style),

- Mettre en voix et en rythme le(s) texte(s) créé(s),

- Sonoriser le(s) texte(s),

- Filmer l’objet en le mettant en valeur.

 b. Compétences :

Comprendre les discours nécessaires à la vie sociale et scolaire.

Produire des discours nécessaires à la vie sociale et scolaire, adaptés aux contextes et aux interlocuteurs.

Interagir avec ses pairs, l’enseignant, d’autres interlocuteurs, pour vivre et apprendre ensemble.

Lire, comprendre et interpréter un texte en autonomie et réagir à sa lecture.

Produire des écrits pour penser et apprendre (expliquer une démarche, justifier une réponse, argumenter).

Utiliser une tablette numérique.

 c. Descriptif détaillé :

Pour le niveau sixième : Le travail s’effectue en groupe restreint en fin d’année ; il a été demandé aux élèves de venir avec un légume ou un fruit atypique par sa forme.

Pour le niveau quatrième : il a été demandé aux élèves de choisir un objet scolaire de l’année (agenda, stylo, classeur) afin de le remercier pour les services rendus, de lui annoncer que l’on va le réutiliser ou le recycler.

On commence par énoncer les qualités et les défauts du fruit ou du légume, de l’objet.

On visionne les deux publicités des magasins Auchan concernant les fruits ou légumes moches.

http://www.dailymotion.com/video/x2uvlyb

https://vimeo.com/115249562

On commente le discours et ses objectifs : le coach, discours visant à donner confiance en soi, à se dépasser et le discours maternel, discours visant à rassurer, à permettre de dépasser les difficultés grâce à la confiance, à l’amour de l’autre ; on s’arrête sur le vocabulaire mélioratif et les procédés (champs lexicaux, anaphores, argumentation avec concessions) mais aussi sur le ton employé.

On réfléchit sur les buts de la publicité, sur le regard critique à porter sur son discours ; on essaye aussi de voir comment utiliser le discours argumentatif et injonctif pour une cause noble : la reconnaissance des différences physiques, culturelles, la réutilisation des objets usagés, la lutte contre une normalisation des objets, des personnes qui apauvrit.

On cherche ensemble le ton à adopter et le vocabulaire à employer ; on construit le discours collectivement à l’aide du traitement de textes et du vidéo-projecteur.

Plusieurs élèves lisent le texte pour choisir la voix off ; on répartit les autres rôles (la sonorisation ; le filmage).

On filme et on regarde avec un œil critique. Voici, par exemple, la réalisation du groupe de 6ème dont vous trouverez le texte en annexe :

http://www.laclasse.com/pls/public/ !page.laclasse?etb=collegejeanperrin&basename=

 d. Bilan :

Le travail est rapide à faire (1 heure).

Les élèves sont motivés et inventifs tant pour le texte que pour la mise en voix et le filmage.

L’utilisation des tablettes est simple.

Ce travail peut difficilement se faire en classe entière en sixième et n’est envisageable en quatrième qu’avec des élèves ayant un peu d’autonomie (prise de décision, réalisation).

 e. Prolongements

Le travail permet une discussion sur la différence, les notions de beau et de laid. Il peut aussi ouvrir la séquence poésie sur la notion de rythme, de scansion, la présentation de la poésie chantée, de l’aéde au slameur.