Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

Voyage à travers le Moyen-Age

Une classe de 5ème se retrouve transportée dans le Moyen-Age ; au retour de ce voyage dans le passé, les élèves font le compte rendu de ce qu’ils ont vu et appris de cette époque à travers un thème. Ces interventions sont filmées à l’aide des tablettes.

Article mis en ligne le 23 août 2016

par Corinne Andreoletti

 I - Objectifs pédagogiques :

Réinvestir les notions apprises dans deux séquences sur le Moyen-Age (Preux chevaliers et gentes dames - Yvain ou le chevalier au lion de Chrétien de Troyes) et les étoffer, les enrichir par des recherches personnelles.

 II - Dispositif :

Travail mené avec une classe de trente élèves de cinquième, classe hétérogène, dans un collège de ville, au second trimestre.

Matériel utilisé :

  • Ordinateurs avec utilisation des sites suivants durant l’étude des séquences :
  • Une tablette et un ordinateur central avec vidéo-projecteur pour l’enregistrement.

La séquence a été réalisée sur quatre séances de 55 minutes : deux séances d’écriture collective, une séance et demie d’enregistrement des vidéos et une demi-séance de récitation des textes en ancien français.

 III – Démarche :

La classe a étudié dans le cadre du programme les notions de chevalerie et de courtoisie à travers une première séquence proposée par le manuel Fleurs d’encre ; la seconde séquence, autour du roman d’apprentissage de Chrétien de Troyes : Yvain ou le chevalier au lion, a permis de suivre le parcours singulier d’un chevalier courtois.

A ensuite été présenté aux élèves le projet TICE développé ici :
- Les élèves ont visionné l’extrait du film Les visiteurs de Jean-Marie Poiré dans lequel les deux personnages principaux, victimes d’un maléfice, sont envoyés dans le présent. Leur a été lu, par ailleurs, l’extrait de La machine à remonter le temps, d’H.G. Wells qui présente ladite machine au narrateur. Il leur a alors été expliqué que nous allions nous-mêmes simuler un voyage vers le Moyen-Age et en faire le compte-rendu à travers des entretiens filmés journaliste/voyageur, axés autour de différents thèmes ; une première fiche leur a été distribuée (annexe), charge à eux de se constituer en groupes de trois, de choisir leur thème.
- Il leur a été demandé, ensuite, de chercher dans le cours, dans les manuels d’histoire et de français, dans les ouvrages papier et sur Internet des informations sur le thème qu’ils avaient choisi.
- Lors d’une séance de deux heures, les élèves ont rédigé par groupe, à l’aide de leurs documents, le dialogue à filmer (sous le forme « texte de théâtre »). Ce travail de rédaction a été corrigé et noté.
- Les élèves ont eu à améliorer leur dialogue en fonction des indications portées sur la copie et à apprendre un rôle. L’élève qui filmait devait, de surcroît, apprendre un court texte en ancien français sur le thème choisi. Initialement, ce texte était à intégrer au travail filmé et à traduire.
- L’avant-dernière séance, qui a occupé plus d’une heure de cours, a consisté à filmer les entretiens et à les commenter ; la dernière demi-heure était consacrée à la récitation des textes en ancien-français lus par les élèves et enregistrés sur tablette.

 IV – Bilan :

Le réinvestissement des notions du cours a été vraiment intéressant : il a permis aux élèves de mieux comprendre le travail sur le Moyen-Age et de compléter leurs connaissances.
La rédaction du dialogue et le filmage ont permis d’ouvrir la séquence "théâtre" avec des questionnements précis, concrets.
Le travail reste un peu chronophage, cependant, et les fonctionnalités des tablettes ne sont pas toujours à la hauteur des besoins (pas de possibilité de zoomer, par exemple, ce qui réduit la qualité du travail).

 V – Lien avec les programmes et prolongements :

Ce travail pourrait faire l’objet d’un EPI répondant à la problématique : Le voyage et l’aventure : Pourquoi aller vers l’inconnu ? dont voici les objectifs :

  • découvrir diverses formes de récits d’aventures, fictifs ou non, et des textes célébrant les voyages
  • comprendre les motifs de l’élan vers l’autre et l’ailleurs et s’interroger sur les valeurs mises en jeu
  • s’interroger sur le sens des représentations qui sont données des voyages et de ce qu’ils font découvrir.

Il allierait les connaissances en histoire-géographie et en français.
On peut en concevoir d’autres prolongements : écriture d’un journal de voyage sous la forme d’un livre numérique incluant textes, images, vidéos, dessins (calligraphie, enluminures...)