accessibilité
| |
Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

LCA : Accompagner la lecture autonome du mythe de Psyché en latin grâce à des modules interactifs en ligne

Le projet cherche à accompagner des latinistes de Seconde dans leur lecture autonome du mythe de Psyché, issu de l’Âne d’or d’Apulée. Une édition du récit et des modules interactifs en ligne -et accessibles grâce à leur BYOD, leur sont proposés.
Au fur et à mesure de leur lecture et de leur compréhension du texte, les élèves consignent sous la forme de schémas les étapes du récit. Ce travail, réalisé de manière individuelle, sera mis en commun avec l’ensemble de la classe et deviendra le support à la création d’une bande dessinée conçue collectivement.

Article mis en ligne le 19 juillet 2021
dernière modification le 5 juillet 2021

par Lorène Ujhelyi

« Erant in quadam civitate rex et regina. » : c’est avec cette formule, que l’on pourrait traduire par « il était une fois un roi et une reine », que le récit du mythe de Psyché, issu de L’Âne d’or d’Apulée, s’ouvre avant de se déployer sous une forme déjà bien connue par l’élève, le conte.

Le projet présenté ici consiste à proposer à la lecture ce récit dans son intégralité dans le cadre de l’objet d’étude « l’homme et le divin » en classe de seconde. Il a pour première visée de faire avancer les élèves dans la découverte d’une histoire ayant un début et une fin afin d’offrir une lecture qui fasse sens. Le rapport de proximité qu’entretient l’élève avec la forme du conte ainsi que les nombreux motifs du récit peuvent, en effet, faciliter cette lecture.

Le second objectif de ce projet est d’amener les élèves à devenir autonomes devant des textes latins. L’édition proposée aux élèves est constituée d’une large partie traduite en français et scandée, pour le reste, d’épisodes en latin. Grâce à des modules interactifs en ligne, les élèves sont guidés dans leurs relevés et leur traduction. Cependant, favoriser l’autonomie des élèves et leur donner confiance devant un texte latin ne saurait reposer uniquement sur ce dispositif numérique. En effet, ce projet s’intègre dans le cadre d’une expérimentation, dont certains contours sont dressés dans cet article, qui vise à outiller l’élève et à le doter de réflexes de lecture : en début d’année scolaire, les élèves ont ainsi appris à naviguer dans leur précis grammatical et ont commencé à conquérir leur autonomie. Dans la même logique, les élèves sont autonomes dans leur apprentissage de la langue et, s’ils doivent avoir réalisé trois évaluations de grammaire par trimestre, ce sont eux qui demandent quand et sur quoi elles porteront. Le projet de lecture du mythe de Psyché, parce qu’il repose sur le rythme de l’élève, permet de la souplesse à l’enseignant pour accompagner les élèves tantôt dans leur version ou leur compréhension du texte, tantôt dans la remédiation de la langue lorsqu’ils décident d’être évalués.

Enfin, au fur et à mesure de leur lecture et de leur compréhension du texte, les élèves consignent sous la forme de schémas les étapes du récit. Ce travail, réalisé de manière individuelle, est ensuite mis en commun avec l’ensemble de la classe et devient le support à la création d’une bande dessinée conçue collectivement.

Note : une partie des photos de cet article provient du travail de documentation réalisé par les élèves sur leurs travaux sur Instagram.

 Modalités d’exploitation :

- à distance avec :

  • * une édition numérique PDF interactive à remplir et à renvoyer par le biais de l’ENT
  • * un accompagnement avec contenu H5P en ligne sur latina-omnibus.fr
  • + memento pour la traduction
  • + précis grammatical donné en début d’année

Nécessite pour les élèves :
* support numérique
* connexion internet

- en classe avec :

  • * une édition papier à remplir
  • * un accompagnement avec contenu H5P en ligne sur latina-omnibus.fr
  • + memento pour la traduction
  • + précis grammatical donné en début d’année

Nécessite pour les élèves :
* BYOD ou ordinateur de la classe (x1)
* connexion internet et/ou partage de connexion

 Conditions préalables :

Pour son exploitation en classe, le projet nécessite que les élèves utilisent leur BYOD. Il faut donc au préalable s’assurer que le matériel nécessaire est suffisant au niveau de la classe. Un questionnaire, sur le modèle de celui élaboré par le groupe de réflexion lettres et numérique de Lyon, leur est soumis avant la mise en oeuvre du projet.

Questionnaire - Usage du Byod - Projet Apulée

 Les supports :

L’édition :

IMPRESSION

S’agissant de proposer aux élèves une lecture assez dense, la réflexion a porté en premier lieu sur le format que devait revêtir l’édition. Afin qu’ils puissent avoir un rapport plus intime à l’oeuvre et à la lecture, il a été choisi de réaliser une édition au format A5, se rapprochant du format folio.

Les fichiers ci-dessous (couverture et contenu du livret) sont prêts pour l’impression.

MYTHE DE PSYCHE - APULEE - IMPRESSION

MYTHE DE PSYCHE - APULEE - COUVERTURE
NUMERIQUE

Pour l’édition PDF interactive numérique, le format est similaire et rend possible la lecture sur tablette, voire sur smartphone, même si une édition différente serait nécessaire pour pouvoir correspondre aux critères Ebook.

MYTHE DE PSYCHE - APULEE - WEB

Le module interactif (H5P) :

H5P est un logiciel libre, gratuit et autorisé sous licence MIT, proposant de créer des contenus interactifs en ligne.

Pour l’heure, dans l’expérimentation menée, le plugin H5P est exploité sur un site mis en place pour ce projet, latina-omnibus.fr, mais peut être réutilisé sur Wordpress, Drupal ou Moodle.

Il peut se déployer en plein écran, ce qui facilite la lecture et s’exploiter sur ordinateur, tablette ou smartphone.

 1. Objectifs pédagogiques et compétences visés

- situer les textes littéraires dans leur contexte historique et culturel
- pratiquer de manière autonome la traduction d’un texte en langue latine
- apprendre à coopérer
- utiliser de manière appropriée et pertinente les outils numériques

 2. Descriptif sommaire

Les étapes du scénario pédagogique alternent version, lecture et activités d’écriture et se décomposent comme suit :

- Biographie d’Apulée
- Texte 1 (incipit) - version (aller-retour entre édition et module interactif H5P)
- Lecture et schémas des épisodes
- Texte 2 - version & questions (aller-retour entre édition et module interactif H5P)
- Lecture et schémas des épisodes
- Activité d’écriture : imaginer la suite
- Texte 3 - version (aller-retour entre édition et module interactif H5P)
- Lecture et schémas des épisodes
- Activité d’écriture : résumé de la lecture
- Texte 4 (explicit) - version (aller-retour entre édition et module interactif H5P)
- Activité vocabulaire : relever les mots de vocabulaire identifiés en rouge et les classer selon des catégories prédéfinies
- Mise en commun et élaboration de la BD
- Prolongements :
* piste 1 : analyse comparative avec les contes de La Belle et la bête (LePrince de Beaumont), Blanche-Neige (Grimm), Cendrillon (Perrault)
* piste 2 : Travailler sur L’oiseau et l’orage, conte berbère pour interroger les origines du mythe
- Evaluation

NB : le travail sur la langue -et son évaluation- fait l’objet d’une progression différente.

 3. Descriptif détaillé

a. Biographie
Le projet débute par un travail sur la biographie d’Apulée. Les élèves réunissent, grâce à leur BYOD, des éléments sur la vie et l’oeuvre de l’auteur latin d’origine berbère. C’est l’occasion pour le professeur de mettre l’accent sur la latinité en Afrique du nord qui pourra faire écho, en fin de séquence, à l’étude du conte berbère L’oiseau et l’orage.

b. Les versions
La lecture du mythe de Psyché s’engage par une version portant sur l’incipit. D’autres ponctueront la lecture.

Dans l’édition, les élèves retrouvent pour chaque version :

  • un QRcode et un lien permettant d’accéder au module interactif qui sert de guide.
  • une liste du vocabulaire dans l’ordre alphabétique. La traduction de certains mots transparents est faite par l’élève.
  • le texte latin divisé en différents segments dont les numéros renvoient au module interactif.
  • une grille de vérification.

Les élèves, seuls ou à plusieurs -notamment quand ils doivent mutualiser leur BYOD, commencent par flasher le QrCode ou par renseigner l’adresse web afin d’accéder au module interactif. Pour accéder au module, ils cliquent ensuite sur "lire" :

  • Partie 1
  • Partie 2
  • Partie 3
  • Partie 4

    A l’aide de leur précis grammatical et des indications données sur le module interactif, ils procèdent à leurs relevés. Les questions posées invitent les élèves à identifier les différents mots du texte. Par exemple, lorsque les élèves doivent cliquer pour trouver les verbes dans le texte, ils reporte ensuite sur leur édition leurs relevés.

De la même façon, lorsque les élèves sont invités à répondre à la question "quel cas accompagne in dans l’expression "in eodem corpore" ?" , après avoir fait leurs recherches dans leur précis grammatical et avoir sélectionné la bonne réponse, ils doivent surligner en vert (code couleur commun à l’ensemble de la classe pour identifier l’ablatif) les mots en question dans leur édition.

Ainsi, la version, sous format papier ou numérique, doit être complétée à partir des réponses obtenues en ligne. Tous les mots du texte doivent avoir été identifiés.


Certains textes invitent à répondre à différentes questions, exigeant, de la part des élèves, de naviguer dans leur précis grammatical. Ces questions doivent permettre d’aiguiller les élèves dans leur traduction du texte.

En effet, après avoir réalisé leurs relevés et répondu aux questions posées, les élèves traduisent le passage grâce à l’aide en ligne soit en remettant la traduction littérale dans l’ordre, soit en complétant une traduction donnée, soit encore en proposant leur propre traduction.

A la fin de leur travail sur le texte latin, les élèves sont invités à compléter une grille afin qu’ils puissent vérifier par eux-mêmes qu’ils ont réalisé les différentes activités demandées. Ainsi, ils peuvent passer à une nouvelle activité et le professeur procèdera à une vérification ultérieure.

c. La lecture

La poursuite de la lecture du récit entre les versions peut se faire en classe, par des élèves qui seraient en avance sur leurs camarades par exemple, ou bien à la maison. A la fin de chaque épisode, un encadré propose aux élèves de réaliser un schéma de l’action qui vient de se dérouler. Cela a pour vocation de servir d’aide-mémoire et prépare l’activité de bande-dessinée.

d. Les activités d’écriture et de vocabulaire

Plusieurs activités d’écriture, indiquées sous la forme de "pauses", sont proposées au fil de la lecture. Les élèves sont, par exemple, invités à imaginer la suite de l’histoire après avoir lu l’épisode narrant le plan funeste imaginé par les soeurs de Psyché. Ils sont également invités, au milieu de leur lecture, à résumer en quelques lignes ce qu’ils ont lu jusque là. Enfin, il leur est demandé d’imaginer un titre pour un épisode. Ces deux dernières activités permettent de mesurer leur compréhension du texte.

A la fin de leur lecture, les élèves travaillent sur une activité de vocabulaire. Dans chaque liste de mots, en regard des versions, des termes sont surlignés. Les élèves doivent les repérer et les classer suivant qu’ils appartiennent au champ lexical de :

  • Apparence physique & attributs
  • Ordre, parole & état
  • Repas & festivités
  • Famille
  • Sentiments & réactions

f. La BD

Afin de réaliser une bande-dessinée comportant les différents épisodes du mythe de Psyché, les élèves se mettent en groupe de trois ou quatre et mettent en commun leur travail.
Une séance est consacrée à l’enseignement de l’histoire et des règles de la BD. Pour ce faire, le professeur peut s’appuyer sur la proposition pédagogique du dispositif BDNF porté par la BNF.
Dans le même élan, le professeur invite les élèves à commenter différentes propositions d’agencement de planches.

Après que les élèves ont choisi l’épisode qu’ils vont mettre en forme, le professeur distribue une fiche mission aux différents groupes. Ce document doit leur permettre de structurer leur travail en différentes étapes :

  • résumé de l’épisode
  • liste des personnages convoqués dans l’épisode
  • story-board
  • réalisation de la planche
  • finalisation de la planche

Les élèves ont à leur disposition un corpus iconographique qu’ils peuvent découper et réemployer afin de construire leur planche de bande-dessinée. Ainsi, les élèves moins à l’aise dans le champ du dessin peuvent créer sans être complexés. En effet, l’objectif de cette activité est de travailler leur capacité à résumer un texte.

Une fois la bande-dessinée collective terminée, celle-ci est consultable au CDI. Si tous les épisodes ne font pas l’objet d’une mise en page sous forme de bande-dessinée, les épisodes manquants sont insérés dans leur format texte.

e. Les prolongements
Plusieurs pistes ont été envisagées mais, en raison de la crise sanitaire, seule la première a pu être partiellement développée :
* piste 1 : analyse comparative avec les contes de La Belle et la bête (LePrince de Beaumont), Blanche-Neige (Grimm), Cendrillon (Perrault)
Cette piste s’appuie sur le dossier pédagogique du réseau Canopé.

* piste 2 : Travailler sur L’oiseau et l’orage, conte berbère pour interroger les origines du mythe

 4. Limites et perspectives

  • Le BYOD de l’élève est nécessaire : le projet ne peut donc se faire qu’à la condition que la plupart en soient pourvu.
  • A noter que dans la salle dans laquelle s’est déroulée l’expérimentation la connexion internet est limitée. L’ordinateur de la classe a pu ainsi être sollicité soit par des élèves n’ayant pas de BYOD soit par des élèves confrontés à des difficultés de connexion.
  • La situation sanitaire, avec une classe en demi-jauge, a considérablement ralenti le projet qu’il a été difficile -et laborieux- de terminer. Il sera de nouveau proposé aux futurs secondes, dans des conditions normales, de manière à mieux évaluer ses écueils.
  • Le plugin H5P doit être mis en place sur un site internet, ce qui rend difficile l’intégration aux ENT.
  • Dans le cadre de l’apprentissage autonome de la langue, la solution des modules interactifs en ligne et accessibles est une piste qui peut être privilégiée pour accompagner les élèves dans leurs révisions.