Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

Préparer l’oral du bac 2021
Préparation à la deuxième partie de l’oral des EAF - bac 2021

Dans le cadre des nouvelles épreuves anticipées de français, cet article présente, via un travail mené autour de chroniques littéraires en 2018-2019, une proposition de travail pour préparer à cet exercice.

Article mis en ligne le 29 juin 2019
dernière modification le 25 juin 2019

par Caroline Allingri, Claire Augé

1. Objectifs pédagogiques

1.1. Les compétences orales travaillées

- savoir adapter son langage et sa tenue à un public donné
- s’entraîner à parler de manière continue sans note
- lire un texte à haute voix : fluidité, compréhension, expressivité, interprétation
- résumer une œuvre avec ses propres mots
- argumenter à l’oral : donner son avis

1.2. Les exercices de bac travaillés

- lecture d’un texte (première partie de l’épreuve d’oral de bac 2021)
- présentation personnelle d’une œuvre dans le cadre des cours de français : résumer, expliquer, donner un avis subjectif et justifié (deuxième partie de l’épreuve d’oral de bac 2021)

Ce travail est un complètement du travail écrit mené autour du carnet de lecture.
Cet article propose un bilan d’un projet mené autour des Chroniques littéraires en classe de seconde en 2018-2019.

2. Descriptif sommaire : les points travaillés avec les élèves

2.1. Progression annuelle

Chaque élève a été amené au cours de l’année 2018-2019 à réaliser une chronique littéraire par période scolaire en choisissant une œuvre au choix dans une liste proposée par son enseignant. (lien à mettre sur listes proposées)

En fonction des difficultés rencontrées par la classe, le professeur a adapté sa progression et ses étayages.

2.2. La chronique : les consignes

Un modèle type de chronique a été distribué aux élèves.

- Présentation de l’œuvre : auteur, titre, siècle, genre
- Résumé de l’œuvre
- Lecture d’un extrait marquant au choix de l’élève
- Focus sur un point marquant (personnage, style, réflexion personnelle...) à partir de questions proposées par l’enseignant dans l’optique d’un carnet de lecture.
- Retour personnel et justifié sur l’ensemble de l’œuvre

2.3. Les étayages

- Écouter et s’analyser
- Apprendre à résumer
- Apprendre à exprimer un avis justifié
- Apprendre à lire un texte à haute voix : travail de la mise en voix

3. Descriptif détaillé

3.1. Écouter et s’analyser

Notre première approche a été de travailler sur l’écoute de diverses productions d’élèves, plus ou moins réussies afin que chacun puisse se rendre compte des qualités et des faiblesses des travaux, dans une perspective de progression.

3.2. Apprendre à résumer

Cet étayage repose sur le constat de trois difficultés ; les objectifs pédagogiques sont de les dépasser.
- savoir extraire les étapes importantes du livre (et laisser les informations qui ne sont pas utiles lors d’un résumé court.
- raconter quelque chose en improvisant
- maîtriser la langue (concordance des temps, syntaxe, lexique approprié)

Activité 1 : Travail avec le jeu Dixit.
A partir de six cartes, les élèves ont construit une histoire spontanée et courte. L’objectif était de la (re)raconter à la fin de la séance sous forme de résumé.

Activité 2 : Travail avec le jeu Il était une fois
Cette séance a été proposée pour les élèves qui avaient des difficultés avec le jeu Dixit par manque d’imagination. Les élèves par groupe ont joué et crée une histoire qu’ils ont dû raconter ensuite aux autres élèves et résumer.

Activité 3 : Travail du "twitt-scénario"
Il s’agit d’entraîner les élèves à résumer une œuvre en une phrase courte. La séance s’est appuyée sur l’ouvrage de Matteo Civaschi et Gianmarco Milesi Pictologies : 150 films en bref . Les élèves ont proposé des résumés en pictogramme des œuvres étudiées en cours.

3.3. Donner son avis

Activité 1 : Parler en continu sur un sujet imposé autour du principe "j’aime/j’aime pas"
Cette séance s’est appuyée sur un jeu de l’oie : les élèves continuaient à lancer le dé tant qu’il parlait une minute sur le sujet donné par la case.

Activité 2 : Prendre rapidement position et la justifier
Cette séance s’est appuyée sur un travail collectif : les élèves devaient en trente secondes prendre position sur un sujet imposé dans la classe et le justifier au tableau (exemple : PSG / campagne sur l’écologie)

Activité 3 : Organiser un débat
A partir de sujets choisis par les élèves et sur le principe des concours d’éloquence, un débat a été organisé par groupes afin que chaque élève s’exprime.

3.4. Apprendre à lire : travail de la mise en voix

Il s’agit de faire comprendre aux élèves à travers l’écoute de différentes lectures de poèmes les multiples possibilités d’une mise en voix. (exemple de corpus : Ridan et Du Bellay, le groupe de rap La rumeur et Cendrars, Ferrat et Aragon, G. Philippe et Vigny). En cours, il s’agit de travailler la mise en voix et mise en corps de texte.

4. Utilisation du numérique

Les chroniques ont été enregistrées via le BYOD et transférées par mail, clef USB ou wetransfer à l’enseignant.
Il était possible de s’enregistrer sur les ordinateurs du lycée via Audacity mais les élèves ont préféré utiliser leur smartphone.

5. Limites et perspectives

Ce projet s’est construit tout au long de l’année à travers nos échanges et la confrontation aux productions des élèves. Nous reprendrons ce travail dès septembre 2019 au lycée et au collège.

Dans les nouveaux programmes de lycée, quatre lectures cursives et quatre œuvres intégrales sont obligatoires en seconde et en première. Celles-ci peuvent faire l’objet d’une chronique dans la perspective de l’oral du bac.

Dans les programmes de 2016 pour le collège, ces chroniques littéraires peuvent être présentées lors de l’oral du brevet.

6. Travaux d’élèves

Vous trouverez au lien suivantquelques exemples de chroniques variées.