Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

BYOD et les pratiques enseignantes

Cet article est l’amorce d’un travail d’équipe sur les différents usages du BYOD (Bring Your Own Device) au sein de notre groupe ressources en juin 2019 composé de huit enseignants de lettres classiques et lettres modernes, au collège et au lycée. Notre objectif est de mener au cours de l’année 2019-2020 un état des lieux de nos élèves des usages du BYOD en septembre 2019 et de proposer différentes ressources pour les usages expérimentés.

Article mis en ligne le 26 juillet 2019
dernière modification le 10 octobre 2019

par Alexis Gelas, Claire Augé, Lorène Ujhelyi, Thibaud Hayette

En avril 2019, dans un bref arrêté au Journal officiel, le gouvernement soutient les appels à projets s’inscrivant dans une démarche BYOD, au collège. Dans cette optique, l’équipe Ressources Lettres Numérique de l’Académie de Lyon s’inscrit dans cette démarche de réflexion. Quelles sont les pratiques enseignantes liées aux BYOD ? Que peut-on faire avec le BYOD ? Quels sont les avantages et les limites du BYOD ? Comment peut-on l’utiliser en classe ?

  1. Descriptif sommaire

Le BYOD est l’acronyme de l’expression anglaise "Bring Your Own Device" ; elle a pu être traduite ainsi AVAN ("Apportez votre Appareil Numérique"), PAP ("Prenez vos Appareils Personnels") ou AVEC ("Apportez votre Equipement Personnel de Communication"). Cette dernière traduction AVEC a été retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Il s’agit donc de travailler en classe avec le propre matériel numérique des élèves : tablette, smartphone ou ordinateur.
En avril 2019, le gouvernement a lancé un projet autour du BYOD/ AVEC face à l’équipement important des élèves aujourd’hui.

Vous trouverez au lien suivant un GUIDE DES PROJETS PÉDAGOGIQUES S’APPUYANT SUR LE BYOD/AVEC publié par le Ministère de l’Education Nationale en mars 2018 : ici.

Vous trouverez au lien suivant, pour aller plus loin, un dossier proposé par le réseau Canopé sur le sujet : ici.

  2. État des lieux détaillé de nos usages

Face à ces différents documents et cette réalité de nos classes, nous avons souhaité faire un point sur les usages actuels que nous avons déjà du BYOD au sein de nos classes.
A l’heure actuelle, le BYOD, au sein de notre équipe, concerne essentiellement les smartphones (au lycée particulièrement) ou des tablettes/ ordinateurs pour les élèves à besoins spécifiques. Nous avons également voulu questionner le BYOD pour l’enseignant, qui emmène souvent son propre matériel numérique en cours, à des fins didactiques.

2.1.Pour quoi amenons-nous nos élèves à utiliser le BYOD en classe ?

- Amener les élèves à rechercher des définitions (6 enseignants sur 8)
- Amener les élèves à faire des recherches en ligne (5/8)
- Lire des œuvres ou des textes ou des pages de manuel (3/8)
- Écouter de la musique ou des podcasts (2/8)
- Prendre des photographies (7/8)
- Réaliser des enregistrements audios (6/8)
- Regarder des vidéos (4/8)
- Tourner des vidéos (4/8)
- Prendre des notes (1/8)
- Écrire collaborativement (1/8)
- Travailler sur les réseaux sociaux (3/8)
- Accompagner les élèves dyslexiques (3/8)
- Scanner des QR Codes (1/8)
- Réaliser des créations graphiques (1/8)

2.2. Pour quoi utilisons-nous le BYOD en tant qu’enseignant ?

- Filmer et prendre en photo les élèves à des fins pédagogiques (site de l’établissement ou dans le cadre d’une vidéoscopie) (8/8)
- Enregistrer oralement les élèves à des fins pédagogiques (5/8)
- Utiliser les réseaux sociaux pour la classe (4/8)
- Publier les productions des élèves en ligne (6/8)
- Utiliser le clavier grec (1/1)
- Faire de la création graphique (2/8)
- Evaluer les élèves (3/8)
- Partager des données avec les élèves (3/8)

et aussi pour :

- Gérer les imprévus du matériel informatique de l’établissement (liés aux lenteurs de connexion, à un éventuel vandalisme, à l’impossibilité de se rendre en salle informatique déjà réservée, aux accès interdits à certaines pages internet) (8/8)

  3. Tour d’horizon des différents outils numériques utilisés dans nos classes

Il ne s’agit pas de dresser une liste exhaustive des usages possibles des outils numériques via le BYOD mais de proposer un tour d’horizon de nos pratiques enseignantes au sein du groupe Ressource TICE - Lettres, en mettant éventuellement un lien vers des pratiques expliquées dans un article, s’il existe déjà.

3.1. Travail de l’écriture

- Écriture en ligne collaborative Framapad : Ecrire une nouvelle sur Framapad avec toute sa classe ; Expérimentation pour utiliser les tablettes numériques et le logiciel Framapad afin de traduire un texte latin ; Préparer l’épreuve d’histoire des arts avec un outil d’écriture collaborative.
- Écriture individuelle : Libreoffice
- Réseaux sociaux : Instagram, Snapchat, Facebook Travailler l’écriture à travers les réseaux sociaux ; Afin de renouer la lecture plaisir à la... ; Visions poétiques de la ville

3.2. Travail de la lecture

- Logiciel de lecture en ligne : Gallica, Glose : présentation d’un outil numérique pour lire en ligne : Lire collaborativement pour mieux s’approprier l’oeuvre

3.3. Travail de l’oral

- Logiciels audios : audacity, enregistreur audio du smartphone
Travailler l’oral avec l’aide du numérique
Travailler l’oral via des chroniques littéraires

3.4. Travail de la langue

- Dictionnaires en ligne : CNRLT / Gaffiot Faciliter la lecture d’une oeuvre intégrale à l’aide des dictionnaires en ligne
- Nuage de mots : wordart, nuagedemots.fr, wordsalad

3.5. Ouvertures culturelles

- Expositions virtuelles en ligne : Orsay, BNF, Louvre Enrichir le patrimoine culturel des élèves avec les expositions virtuelles de la BNF

3.6. Différencier/ S’adapter aux élèves à besoins particuliers

- Pour les élèves dys : speechnotes / TTSreader / @Voice

3.7. Evaluer / Apprendre à apprendre

- Quizlet pour la mémorisation
- la quizinière pour évaluation
- Plickers : Utiliser l’application Plickers pour évaluer de manière rapide et interactive les élèves
- Kahoot
- QCM Pronote

3.8 Autres

- Logiciel de création graphique
- Carte mentale : Mindomo,
- Applications intégrés aux smartphones : retouche photos, création graphique Un EPI sur "La nuit"
- Traitement de l’image
- Imovie / Openshot
- Socrative
- Explain everything

  4. Avantages et inconvénients de l’usage de BYOD

4.1. Avantages de l’usage de BYOD

Utiliser le BYOD offre de nombreux avantages que nous avons listés ainsi ; cela nous permet :

- De créer une plus grande interactivité dans la classe et d’investir ainsi les élèves
- D’apprendre aux élèves à connaître leurs propres appareils numériques
- D’être réactif en classe et improviser une activité selon les besoins
- D’utiliser le numérique sur une activité courte et d’être plus mobile sans se déplacer en salle informatique
- De proposer plus facilement une différenciation : travaux de groupe, différents rythmes de progression, etc.
- De pallier les oublis de matériel (livre, texte, manuel oubliés)
- Adapter les documents pour les élèves à besoins spécifiques.

4.2. Inconvénients de l’usage de BYOD

Mais cela ne va pas sans des inconvénients, des désavantages ou des appréhensions.

- Le BYOD accentue la fracture sociale numérique.
- Il est important d’adapter les usages du BYOD à l’âge des élèves de sa classe.
- Il faut s’adapter au règlement intérieur de l’établissement et éventuellement mettre en place une charte numérique spécifique à l’usage du BYOD en classe.
- Si le téléphone est connecté en cours à des fins didactiques, il sera forcément connecté au reste du monde et l’élève peut recevoir des messages. Un règlement spécifique est alors important. La colocation du privé et du scolaire doit être réfléchie.

- La question de la connexion internet est également compliquée s’il n’y a pas de borne WI-Fi au sein de sa classe (à demander au référent numérique de l’établissement) : l’utilisation du forfait personnel de l’élève est problématique. Il faut alors veiller à l’utilisation d’application hors-ligne, anticiper le téléchargement de document en amont, partager un document type PDF via le Bluetooth de l’enseignant...
- Se posent les questions de la classe du BYOD et de la responsabilité enseignante.

- Les élèves n’ont pas tous le même matériel : l’enseignant doit donc s’adapter à plusieurs interfaces (Android, Apple...) et à des applications parfois différentes.
- Se pose la question de l’usage d’applications gratuites ou payantes.
- Il faut anticiper les usages en demandant parfois aux élèves de libérer de l’espace de stockage sur leurs appareils numériques.

- Lorsqu’on fait utiliser une application par les élèves, il faut penser à vérifier si celle-ci respecte bien les critères RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) mis en place le 25 mai 2019 en Europe.