accessibilité
| |
Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

Mener des lectures cursives à distance

La fermeture des établissements scolaires liée à la pandémie COVID-19 nous amène à penser autrement nos cours à distance. Cet article se veut une proposition pour mener des lectures cursives à distance avec ses classes.

Article mis en ligne le 2 avril 2020
dernière modification le 29 mars 2020

par Claire Augé

Pendant cette période de confinement, la lecture est importante pour plusieurs raisons :
- continuité pédagogique : il s’agit de faire lire des œuvres aux élèves en accord avec les programmes.
- ouvrir culturellement et lutter contre l’ennui : il s’agit d’offrir d’autres échappatoires aux élèves confinés qu’uniquement des séries et jeux vidéos.
- maintenir un lien social : le livre peut ouvrir un lieu d’échange entre pairs pendant cette période où le maintien du lien social est primordial.

Les problèmes rencontrés sont les suivants :
- Comment obtenir un livre quand on est confiné, que les librairies sont fermées et que la poste ne fonctionne plus vraiment ?
- Comment organiser des activités pour motiver la lecture cursive ?

1. La possibilité de la lecture sur Glose

Glose, plateforme numérique en ligne présentée dans l’article suivant permet un accès numérique aux livres sur les ordinateurs, tablettes et smartphones. Cela permet de dépasser le problème de l’absence du livre papier dans les familles.

Glose offre l’accès gratuit à de nombreuses œuvres patrimoniales (en langue française et langue anglaise). De plus, 10% de tous les libres non libres de droit sont gratuits.
Pendant toute la période du confinement, l’accès à Glose est gratuit pour les enseignants.

Dans une classe de seconde, de nombreux libres ont été proposés à la lecture par l’enseignant pendant la période du confinement. Pour cela, il a placé dans le groupe privé de la classe un certain nombre d’ouvrages (gratuits ou payants en précisant aux parents qu’il n’y avait aucune obligation d’achat).

Voici à titre indicatif les livres placés dans la bibliothèque d’une classe de seconde :


L’objectif est de proposer des œuvres très diverses patrimoniales et contemporaines (cependant seules les œuvres patrimoniales sont gratuites), des œuvres courtes (des nouvelles de Maupassant) et des œuvres très longues (Les liaisons dangereuses de Laclos), des œuvres plus faciles (Les Contes de Perrault) et des œuvres plus complexes, des genres différents (roman, poésie, théâtre, essai), des catégories différentes (histoires d’amour et thrillers).

A titre informatif : La nouvelle de Stephen King Laurie est gratuite sur Glose

2. L’ouverture d’un café littéraire sous la forme d’un forum

Une discussion a été ouverte sur Pronote. Elle est ouverte à l’ensemble de la classe et aux parents d’élèves. Il s’agit de créer un espace entre pairs (lecteurs ou spectateurs) pour échanger des avis sur des œuvres littéraire ou cinématographique découvertes pendant le confinement. L’objectif est de créer du lien social tout en amenant les élèves (et leurs parents) à se donner des conseils d’occupation. On développe ainsi la capacité chez les élèves à exprimer un avis.
Cette discussion a été ouverte dans une classe composée de nombreux petits lecteurs.

Il s’agit de libérer la parole : aussi l’enseignant a lancé les échanges en parlant d’une culture différente de celle de l’école. Il s’agit d’inciter les élèves à participer, à s’exprimer. Ce n’est pas un lieu d’évaluation.

Ces deux pistes ont été proposées en classe pendant le confinement. Un bilan sera fait par la suite. Il existe de nombreuses autres pistes pour proposer des lectures cursives en classe : cet article est une simple piste possible.