Bandeau
Lettres & Langues et Cultures de l’Antiquité
Slogan du site

Site Lettres et Langues anciennes de l’académie de Lyon.

logo article ou rubrique
Michel Butor, une rencontre

Un DVD de la collection Présence de la Littérature, CRDP de l’Académie de Lyon, 2007.

Article mis en ligne le 17 juin 2008

par Marie Haeffeli

La collection Présence de la littérature du CRDP de l’Académie de Lyon propose un nouveau DVD intitulé : “ Michel Butor, une rencontre ” . Voici qui confirme le nouvel intérêt porté au personnage dans le roman ; inutile de rappeler d’ailleurs que le programme des classes de Première a introduit comme objet d’étude ledit personnage avec sa relation au monde à travers l’écriture de fiction.

C’est dans ce cadre que le DVD Butor permet de faire le point sur les cinquante années de littérature française qui viennent de s’écouler (1957-2007) : cet auteur phare du XXe siècle, qui a écrit environ mille cinq cents ouvrages, se trouve être, à l’heure actuelle, celui qui aura parcouru les trois domaines majeurs de l’écriture dans tous ses états :

  • les enjeux esthétiques mouvants et contemporains ;
  • le livre en tant qu’objet à réinventer sans cesse ;
  • et l’exploration continuelle des chemins du monde, sur les traces des civilisations, des écrivains de la modernité (dont Rimbaud), ainsi que des anonymes du quotidien...

À la jonction des trois activités de l’objet d’étude de Seconde “Écrire, publier, lire aujourd’hui”, le DVD “ Michel Butor, une rencontre ” offre un aperçu complet du travail de création d’un écrivain qui se fait lecteur et arpenteur du monde, à la recherche du génie du lieu et des fantômes de la littérature. À sa manière, il réinvente un projet [néo]encyclopédique, envisageant le livre dans son historicité, sa fabrication et son polymorphisme. Ainsi fait-il de l’objet-livre un lieu vivant ou lieu parlant, à l’épaisseur arborescente.

Dans cette optique, on pourra proposer aux élèves de se réapproprier, à l’heure du numérique et du virtuel, l’objet-livre dans dans sa matérialité : à partir de recherches personnelles sur la toile, ils pourront mettre en dialogue l’image capturée sur l’écran et les ramifications sensorielles, textuelles, qu’ils sont à même de créer. En multipliant l’expérience de chaque élève, par la mise en commun du travail en classe, on élaborera par exemple un "livre Leporello".

En classe de Première, l’objet d’étude, celui du roman dans sa modernité, sera abordé exclusivement avec année 1957, chez un même éditeur (les Éditions de Minuit), année où coïncidèrent des regards, des écoutes, pour une nouvelle écriture du monde :

  • Tropismes de Nathalie Sarraute ;
  • Le Vent de Claude Simon ;
  • La Jalousie de Alain Robbe-Grillet ;
  • et La Modification de Michel Butor.

Abusivement, on parlera de l’acte de naissance du “Nouveau Roman” ; mais en proposant aux élèves simplement l’incipit de chaque œuvre, on montrera la variété des modes de narration, la polyphonie des voix romanesques, et le statut incertain du protagoniste individuel ou collectif. Ces quatre écrivains que l’on a regroupés sous l’appellation “ École du Regard ”, prolongent pour ainsi dire le Réalisme et le Naturalisme du XIXe siècle : les lieux font naître des personnages et influent sur leurs comportements d’être fictionnels, soumis aux lois d’écritures kaléidoscopiques et multitemporelles.

C’est donc à ce titre que le DVD “ Michel Butor, une rencontre ” pourra être visionné par petites séquences de sept à dix minutes, selon les choix du professeur et les motivations des élèves.


Arnaud Beaujeu & Miguel Gonzalez.